Passage des OMD aux ODD : Quelles perspectives pour L’AFRIQUE?

11 septembre 2015

En septembre 2000, l’Assemblée générale des Nations Unies adoptait la Déclaration du millénaire, définissant, à l’aide de vingt-et-une cibles et d’une soixantaine d’indicateurs, huit Objectifs du millénaire pour le développement (Omd) à atteindre en 2015. Porteurs d’espoirs, ces Omd ne sont pas parvenus, durant les quinze dernières années à atteindre leurs cibles, ce qui justifie la mise en route d’un agenda post-2015 connu sous le vocable des Objectifs de développement durable (Odd).

Avec la conclusion des Omd à la fin de l’année 2015, les dirigeants du monde ont appelé à la mise en place d’un programme ambitieux, sur le long terme, pour améliorer la vie des populations et protéger la planète pour les générations futures. Ce programme de développement pour l’après 2015 abordera de nombreuses problématiques : mettre fin à la pauvreté et à la faim, améliorer la santé et l’éducation, bâtir des villes plus durables, combattre les changements climatiques et protéger les océans ainsi que les forêts. Les Odd sont en effet très ambitieux comme objectifs et se différencient des Omd par l’intégration pleine et entière des trois volets (social, économique et environnemental) du développement durable. Ensuite, la mise en place d’autres indicateurs que le Produit intérieur brut (Pib) pour mesurer correctement le bien-être et les progrès humains, l’élimination des inégalités et l’accent sur une gouvernance efficace ont été identifiés au nombre des priorités clés des Odd. Leur adoption est prévue en 2015 durant l’Assemblée Générale des Nations Unies.

> Il vous reste encore 60% de cet article à lire, Achetez le Magazine de Septembre 2015 !