Crise au PNDS : Vers l'implosion

11 septembre 2015

Comme la grenouille, de la célèbre fable servie aux écoliers africains aux lende-mains des indépendances, qui se voulait aussi grosse que le bœuf et qui a fini par éclater, exploser, le PNDS, le parti au pouvoir au Niger court droit vers une implosion. A force de vouloir grandir, en organisant des supposés meetings de défec-tions, le parti du président Issoufou a cru, comme la grenouille, atteindre la taille pour remporter seul les élec-tions prochaines. En plus de s’ouvrir à tout venant, le parti au pouvoir a encouragé, soutenu et aidé les dissi-dents des partis de l’opposition et même des partis alliés.  A force de jouer avec le feu, le parti au pouvoir s’est brûlé les doigts. Un des nouveaux venus, un jeune aux dents longues, ambitieux, riche, large et entreprenant s’est mis en tête de faire bouger les lignes dans le parti le plus fermé et où l’appartenance à la vieille garde, au cercle fermé des membres fonda-teurs, prime sur le mérite, la popularité, la générosité.

> Il vous reste encore 90% de cet article à lire, Achetez le Magazine de Septembre 2015 !