Afrique de l'Ouest : quand transhumance Rime avec fièvre charbonneuse

26 octobre 2015

Dans leur transhumance, les animaux, surtout les bœufs et leurs bergers transmettent aux humains la pernicieuse maladie appelée fièvre charbonneuse. Selon la Fao, la fièvre charbonneuse est une maladie très récurrente en Afrique de l’Ouest, en particulier dans les pays qui manquent de ressources de santé publique et de services vétérinaires. Elle se manifeste notamment dans les pays de la sous-région comme le Bénin, le Burkina Faso, le Ghana, le Niger et le Togo. Dans ces pays en effet, chaque année, on dénombre des cas d’épidémies récurrentes de la maladie. Un grand nombre de bétail meurt et beaucoup d’humains sont également touchés. « Des pratiques socio-culturelles au niveau des collectivités tels que l’abattage des animaux malades et le fait de manger ou de manipuler de la viande provenant d’animaux infectés ou de jeter des carcasses à l’air libre sont des facteurs expliquant la persistance de la maladie de la fièvre charbonneuse dans beaucoup de ces pays, », explique-t-on au niveau de la Fao.

> Il vous reste encore 90% de cet article à lire, Achetez le Magazine de Octobre 2015 !