Entretien Exclusif avec le président de la FBTT : "Les pongistes béninois peuvent rivaliser avec les meilleurs de la sous-région" dixit Ferdinand Sounou

26 octobre 2015

Bientôt deux ans à la tête de la Fédération béninoise de tennis de table (Fbtt) et déjà, les objectifs assignés sont en train d’être atteints. C’est ce qui ressort de l’entretien exclusif que nous a accordé, Ferdinand Sounou, président de la Fbtt. Dans cette interview, le patron de la Fbtt fait le bilan à mi-parcours et a  levé un coin de voile sur le niveau du tennis de table au bénin. Lisez plutôt !!!    

Bonjour président. Vous êtes le premier responsable de la Fbtt. Quel bilan peut-on dresser à mi-parcours de votre mandat ?

Je pourrai dire qu’à mi-parcours, le  bilan est plus ou moins positif. Depuis février 2014 jusqu'à ce jour, nous avons réalisé beaucoup d'activités au plan national, sous régional et international. Nous étions présents à Gaborone pour les Jeux de la jeunesse en mai 2014. Nous avons pris part au tournoi de la Solidarité à bamako en février 2014 puis au tournoi de Lagos en juin sans oublier le tournoi de la zone 3 à Lomé. Le Comité exécutif s’est également déplacé en Chine pour un camp de renforcement de capacité pour deux mois. Nous avons pris part aux Championnats africains, egypte 2015 puis au tournoi de classement en mars 2015 à Lagos. en avril 2015, nous avons pris part aux championnats mondiaux en Chine. Au niveau national, nous avons pu reprendre les entraînements à la Maison des Jeunes de l'Unafrica avec un programme de formation aux jeunes pongistes et organiser les championnats nationaux des U13, U15, U20 et Senior clôturés par le tournoi international blaise Soglo, édition 2014. Les résultats sont satisfaisants et le niveau s'améliore.

> Il vous reste encore 90% de cet article à lire, Achetez le Magazine de Octobre 2015 !